MISE A JOUR:  10 janvier 2012  

 COMMENT SE PASSE  UNE DESCENTE ? 

RENSEIGNEMENTS  www.kayak-quimper.org

AVANT LE DEPART ON PEUT TOUJOURS ALLER TIRER DES BORDS DEVANT LANIRON.

Départ de QUIMPER   "à la faveur de la marée descendante"

Ici le départ face au port du Corniguel, avec au premier plan dans le zodiac Jean-Goulven  "  l'ancien big chief "de cette descente de l'ODET toutes séries, dans le fond une partie des 800 kayaks en attente du départ, qui partent à 12H 25 et dont les premiers  rattrapent les premières planches vers ... 12 H 26!

  

   Quelques minutes avant le départ  on s'échauffe doucement, le vent est très faible cela va être long et dur, les kayaks sont encore favoris.

   Le départ,  primordial,  pour les planches, afin de n'être pas avaler, englouti, englué, ... par les kayaks. Cette année là nous étions que 4 au départ, contre  1 500 kayakistes! 

 

Et c'est parti, pour 2 heures mini,

ARRIVEE 2005, 2 ème place

LA BAIE DE KEROGAN, aussi large qu'un plan d'eau d'intérieur, souvent ventée. 

Souvent, cela veut pas dire tout le temps!

LES VIRE-COURT , une succession de virages à 90 °, ou l'ODET, est le moins large, ( env. 100 m ) ce qui a pour conséquence, une accélération du courant, et une perturbation du vent. Le vent peut changer de direction assez vite, même  les meilleurs  ont goutté à la température de l'eau. Vous pouvez avoir pompé jusqu'à maintenant, faute de vent  et là il vous faudra accrocher le harnais, ou  inversement. 

J 'en ai vu plus d'un perdre l'ODET, ( ou la gagner ) dans les  VIRE-COURT.

Mais c'est aussi la partie la plus jolie de la rivière, très encaissée, bordée de rochers, ... 

 

..., on se joue des courants, on pompe, on admire le paysage, on plane, on passe le temps, ...

Aujourd'hui on se bat contre les canoës, il faut le dire en léger surnombre; cela se passe bien même quand on doit tirer des bords et traverser ce véritable tapis roulant et ininterrompu !

 

... on évite les "grosses" aigrettes de l'Odet ... 

BAGARRE SUR L' ODET POUR LA PREMIERE PLACE

On se bagarre pour la première place, c'est souvent ici que se joue le classement, on est au premiers tiers des Vires-court et de l' ODET.

Une de mes photos-souvenir  préférées. A la bagarre avec Claude Muzellec  et  Gildas Lagadec. La seule régate ou j'arrive à les accrocher. On est à mi-parcours , je vais bientôt exploser!

Passage au pied de KERAMBLEIZ. On pompe toujours.

LE ROCHER DE LA PUCELLE,

Le carré de peinture blanche sur le rocher: un amer, ce n'est pas un tag, rassurez vous!

 

Passage et pause-photo devant  LE MANOIR DE KEROUZIEN, ou il faut jongler entre les bateau au mouillage. C'est aussi la fin des VIRE-COURT

Si pour les sportifs du premier plan la descente n'est pas toujours une partie de plaisir, pour le public au second plan , c'est un vrai spectacle.

Et à choisir entre un pique-nique en famille et une ballade seul ou en couple sur l'ODET,  j'ai choisi!


Encore faut 'il aller dans le bon sens ... !

ou mettre  son canoë dans le bon sens ....  !!!

Au prés, au planning, 9.20 m², au harnais, sur la tranche: tout le plaisir de la planche open;  avec le vent on rivalise avec  les kayaks.

 

..., et "quand on arrive en ville", c'est bientôt la fin... ( GILLES TANGUY )

Ici la petite église de BENODET, avec une des "vedettes de l'Odet" à quai à coté du 
" Lougre - le saint CORENTIN " plus de 200  ans entre ces deux générations.

UN GRAND VAINQUEUR, UNE GRANDE FIGURE: CLAUDE MUZELLEC.
Ici devant BENODET.

 

Quelques vagues ou remous à l'embouchure de la rivière et de la mer 

Rencontrez la vedette de l'ODET n'est pas toujours évident, pour les vagues mais aussi pour son inertie, elle n'est pas aussi manœuvrante que un petit kayak en plastique tout mou... Il vaut mieux se ranger.

Arrivée à BENODET vers 14 H00.
Y C O ( YACHT  CLUB de l' ODET ) trois lettres célèbres à BENODET, (aujourd'hui disparu) qui signifient l'arrivée sur la plage du COQ.

 

    Quand j'arrive sur la plage de Bénodet au bout d' 1 h 45, il y a déjà beaucoup de monde, le premier a mis moins d'1 heure en kayak,  je suis encore deuxième en planche...

    J'aurais ma revanche!

 

Le podium devant le FORT DU COQ, un ancien fort VAUBAN qui protége avec son homologue de SAINTE MARINE, l'entrée de la rivière  et la ville de QUIMPER. Celui ci a été réaménagé ( la rangée de fenêtre avec les 2 curieux  au dessus des meurtrières ) pour le rendre opérationnel lors des manifestations nautiques de BENODET. 

A gauche sur le podium, JEAN YVES un des grands incontournables organisateurs de cette descente de l'ODET. 

Le plus beau podium avec au centre CLAUDE MUZELLEC , à sa droite avec son enfant sur ses fortes épaules, GILLES TANGUY, et à sa gauche GILDAS LAGADEC ,  2 des meilleurs bretons qui  ont trusté les victoires dans toutes les disciplines de la planche à voile, quelque soit la longueur de la planche ou  la taille de la voile. 

( Avec le micro, c'est moi, quand ils ont eu la faiblesse de me le laisser, ils le regrettent encore! ) 

L'autre grand vainqueur, ALAIN LE DERFF, sans doute le recordman des victoires.   

PADDLE  ODET  LOCAGEM . COM PLOMEUR

Une  nouvelle  série vient d'apparaitre le  S U P  PADDLE  (  Stand Up Paddle )  : une autre façon  d'apprécier cette descente.

Haut de page

 LOCAGEM .COM PLAN DU SITE